05.10.2015

Gérard Pollet, le pèlerin en marche

Pollet.jpg

Gérard Pollet, invité au Musée des métiers du livre

Cet été, Bernard Lauret, maire, a croisé le chemin de Gérard Pollet qui effectuait une marche à pied à travers l’Aude pour sensibiliser les gens sur les maladies orphelines et récolter des fonds pour la recherche. Ce professeur d’art dramatique au Conservatoire de Toulouse, connaît ces lieux ; son jeune fils atteint d’une maladie rare est décédé récemment.

Monsieur le maire a souhaité recevoir Gérard Pollet, ainsi que son association « L’espoir en chemin », qui lutte avec la fondation ELA contre les maladies génétiques, pour sensibiliser les Montolivains à cette cause, en proposant une lecture des œuvres de Victor Hugo.

Organisé en amont par Claire Taoussi, l’association MVDL et sa présidente Jeanne Étoré a accueilli Gérard Pollet, ce jeudi soir, pour cette lecture émouvante des « Contemplations », qu’il a dit de sa voix profonde, convoquant l’émotion au sein de l’auditoire. « Un jour, - nous avons tous de ces dates funèbres ! », dit le grand poète dans son poème, « Le revenant », qu’il faut par delà l’adversité continuer de trouver du sens à la vie.

C’est ainsi, en marchant et en lisant à voix haute Victor Hugo, que Gérard Pollet trouve la force pour surmonter son deuil. Il s’est fixé pour objectif de faire durant les 13 prochaines années une marche symbolique par an dédiée à la mémoire de son fils disparu à 14 ans. Courage donc à cet homme et père valeureux et opiniâtre. Pour apporter vos dons à la Fondation ELA : ela-asso.com.

 

Les commentaires sont fermés.