24.03.2011

Conséquences des récentes crues

20110319-20110319-DSCF1637.jpg
Un arbre déraciné à la sortie des gorges de l'Alzeau.

Conséquences des dernières fortes précipitations, beaucoup de rivières ont débordé de leur lit, l’Alzeau et la Dure ne s’en s’ont pas privées. Les gorges encaissées qui cernent le village de part et d’autre ont subi de violents assauts des eaux en furie qui ont remis en mémoire les crues dramatiques du passé. Moulins détruits, pont des juifs à la sortie du village emporté par les flots au XIXe siècle et plus récemment les crues dans les années quarante qui avaient provoqué beaucoup de dégâts venus s’ajouter aux malheurs de la guerre.

Il n’en fallait pas plus pour réveiller les craintes de certains riverains, notamment de l’Alzeau dont le lit envahi par la végétation et des arbres qui peu à peu s’approprient l’espace rétrécissent dangereusement le passage des eaux surtout quand ils sont déracinés par la force du courant, multipliant les risques pour les populations aval, tels entre autres monsieur et madame Lasserre qui n’en sont pas à leur premier désagrément et qui ont déclaré encore sous le choc : il y a trop longtemps que se pose le problème du nettoyage du lit des rivières qui s’il n’était pas traité rapidement pourrait avoir à terme des effets catastrophiques.

20110317-20110317-DSCF1614.jpg

10:19 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.